Close

Se connecter

Vous n’avez pas de compte ? Contactez-nous !
Close

S'enregistrer

Close

Lost Password

40 % de notre production d’électricité sera issue des énergies renouvelables avant 2030

Depuis 2005, la France se tourne de plus en plus vers les énergies renouvelables. Entre l’éolien, l’hydraulique on encore le solaire, l’Hexagone espère produire 40 % d’énergies vertes sur le territoire à l’horizon 2028.

19,1 %, c’est la part des énergies renouvelables (EnR) dans le mix énergétique français, contre 75 % pour l’énergie nucléaire, selon le ministère de la Transition Ecologique. La France envisage de réduire la part du nucléaire à 50 % et d‘atteindre les 40 % d’énergies renouvelables d’ici 2028. Cet objectif a été fixé par le gouvernement lors de la présentation de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) pour la période de 2019-2028.  

« En 2019, la France occupait la 17e position de l’Union européenne pour la part d’énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie. », peut-on lire sur le site du ministère de la Transition Ecologique. Mais derrière l’expression « énergies renouvelables » se cachent de multiples de sources d’énergies. Les deux tiers de notre production d’énergie renouvelable proviennent de 3 sources d’énergies. Citons tout d’abord l’énergie hydraulique. Produite majoritairement en région Auvergne-Rhône-Alpes, elle représente 18,7 % de la production totale d’EnR. Moins accepté sur le territoire, l’éolien couvre 12,3 % de la production. Mais la source d’énergie renouvelable la plus utilisée en France reste le bois énergie. Selon le ministère de la Transition Ecologique, il représente près de 40 % de la production française d’EnR soit 9 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep). Utilisé sous former de bûches, de plaquettes ou de granulés, le bois est une ressource inépuisable à condition de provenir de forêts gérées durablement. 

Investir dans les énergies renouvelables

En 30 ans, la production des EnR a augmenté de 84 % en France. Et pour attendre l’objectif fixé par le gouvernement de 40 % d’énergies vertes avant 2030, des investissements massifs doivent être engagés. Un point confirmé par l’organisme de recherche Bloomberg NEF qui révèle qu’au premier semestre de 2021, 174 milliards de dollars ont été investis dans les énergies renouvelables dans le monde. Grand gagnant de ce début d’année, le secteur du solaire a vu ses investissements croître de 9 % par rapport à 2020, avec 78 milliards de dollars investis. Des records qui confirment l’attractivité des EnR pour les investisseurs.  

Partager sur :

J'aime

0

Publications connexes

Partagez votre engagement

Thématiques

► Engagements pour une économie, une finance et une industrie juste, innovante et responsable

Articles récents