Close

Se connecter

Vous n’avez pas de compte ? Contactez-nous !
Close

S'enregistrer

Close

Lost Password

Edito de Guila Clara KESSOUS – Ambassadrice UNESCO

La notion d’« engagement » vient d’une étymologie révélatrice d’une implication directe puisque s’engager signifie « mettre en gage ».

Or, qu’avons-nous à « mettre en gage » comme garantie pour les prochaines générations ? Ou plutôt quelle est la promesse que nous pouvons faire aux prochaines générations pour apaiser les angoisses légitimes de ce que nous leur léguons ?

Pouvons-nous leur promettre aujourd’hui de leur léguer un monde sans guerre ? Sans réchauffement climatique ? Sans inégalités ?

Sans doute non, et ce serait leur mentir que de leur faire croire que nous y parviendrons. Et c’est justement face à ce constat que l’engagement d’aujourd’hui prend tout son sens. Et c’était la définition de cet engagement obligatoire de l’artiste que nous donnait Albert Camus dans son discours de Stockolm :

« Quelles que soient nos infirmités personnelles, la noblesse de notre métier s’enracinera toujours dans deux engagements difficiles à maintenir- le refus de mentir sur ce que l’on sait et la résistance à l’oppression. »

A l’UNESCO, l’union des nations se fait par l’éducation, la science et la culture. Mon engagement au sein de cette institution en tant qu’Artiste pour la Paix est de ne pas mentir sur la situation que j’observe dans les différents pays dans lesquels j’interviens avec l’art thérapie : sur la situation des femmes en Afghanistan, sur les violences sexuelles au Congo, sur les souffrances des réfugiés Rohingyas du Bangladesh,..

Engagement par la parole. Dire, aider à dire et écouter. Mais pas seulement dans un contexte humanitaire puisque l’encadrement que suppose cette double mission de l’engagement est également nécessaire aujourd’hui dans les institutions privées et publiques pour qu’elles deviennent le relais indéfectible de cet engagement. Parité, RSE, lien humain sont également des causes profondes pour lesquelles je me suis engagée au travers de formations dans un contexte où pour certains et certaines « savoir dire non » est encore difficile.

Dans mes cours à Harvard Université, je le rappelle souvent. « L’humain n’est pas différent qu’il soit réfugié ou chef d’entreprise. C’est par la capacité à trouver cette clé de l’humanité que vous arriverez à recréer du lien et à ré-humaniser le système par l’engagement de tous dans une écologie vertueuse ».

Le Forum de l’Engagement propose cette clé du lien humain, cette pierre de touche pour rencontrer l’autre et « dire, aider à dire et écouter ». C’est une promesse réelle pour les générations à venir à laquelle j’apporte tout mon soutien.

Guila Clara KESSOUS – Ambassadrice pour la Paix et Artiste de l’UNESCO pour la Paix – Enseignante chercheure à l’Université de Harvard

Partager sur :

J'aime

2

Publications connexes

Partagez votre engagement

Thématiques

► Engagements pour une économie, une finance et une industrie juste, innovante et responsable

Articles récents