Close

Se connecter

Vous n’avez pas de compte ? Contactez-nous !
Close

S'enregistrer

Close

Lost Password

L’X s’engage aux côtés de la championne handisport Marie Patouillet

La championne handisport Marie Patouillet, deux médailles de bronze en cyclisme aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2021, un titre de championne de monde sur route en 2022 et une médaille d’argent aux championnats du monde en 2023, a signé jeudi 12 octobre une convention de parrainage avec l’École Polytechnique.

Marie Patouillet, qui concourt en catégorie C5 en raison d’une malformation de naissance à la jambe gauche, s’engage notamment à apporter son expertise sportive à l’École. De son côté, l’X l’accompagnera et la soutiendra tout au long de son parcours. Marie Patouillet espère bien figurer sur la feuille de sélection pour les Jeux Paralympiques de Paris 2024. Formée à l’Ecole du service de santé des armées de Bordeaux, la jeune femme est également médecin généraliste.

« Nous avons beaucoup de choses en commun », a déclaré Laura Chaubard, présidente par intérim et directrice générale de l’École Polytechnique, qui a apposé sa signature au bas de cette convention. « D’abord vous avez cette triple identité : médecin, sportive et militaire au début de votre parcours. C’est une identité multiple que nos élèves partagent : scientifiques, sportifs et ce lien aux armées. Vous êtes un exemple extraordinaire de dépassement de soi et de persévérance. » 

Interrogée sur ce que représentait pour elle une telle convention, Marie Patouillet a répondu : « C’est déjà la concrétisation du soutien du Centre National des Sports de la Défense (CNSD). Je partage les mêmes valeurs [que l’École Polytechnique] de collectif, d’individualité mise au service du collectif et ce sont des valeurs qui même aujourd’hui, alors que je ne suis plus militaire de carrière me suivent et ne sont pas près de me lâcher. »

A l’occasion de cette signature, Marie Patouillet a pu assister aux activités sportives proposées dans le cadre d’une journée de sensibilisation des élèves au handicap. Une initiative conjointe des élèves ingénieurs, du Bureau de la Formation Sportive (BFS) et du CNSD, qui reflète l’engagement de l’X en matière de lutte contre toute forme de discrimination. Les étudiants ont ainsi pu se confronter au défi de pratiquer le basket dans un fauteuil roulant, le volley ball assis ou encore le cécifoot ou le torball.

Au terme de cette journée, les élèves polytechniciens ont pu échanger, lors d’une conférence, avec des acteurs du monde associatif, notamment Annick Bouquet, présidente de l’association Vivre Ensemble 78 qui promeut l’inclusion des personnes en situation de handicap à travers des activités physiques handisport.

Partager sur :

Partager sur :

J'aime

0

Publications connexes

Partagez votre engagement

Thématiques

► Engagements pour une économie, une finance et une industrie juste, innovante et responsable

À l'honneur

Articles récents