Close

Se connecter

Vous n’avez pas de compte ? Contactez-nous !
Close

S'enregistrer

Close

Lost Password

Comment la Tech nous aide-t-elle à réduire l’impact environnemental de nos activités ?

Le 30 juin 2022, la Fondation Sopra Steria-Institut de France décernait son 19ᵉ Prix Entreprendre pour demain avec la volonté d’agir en faveur d’un numérique résilient et responsable. Le thème de cette année : « Quelles solutions la Tech peut-elle apporter pour réduire l’impact environnemental des activités humaines ? » La réponse avec les deux lauréats 2022 : Osiris Agriculture et Insecta.

Le constat est sans appel : l’empreinte du numérique ne cesse de croître avec une projection à + 60 % d’ici 2040. À ce rythme, difficile de respecter l’Accord de Paris de 2015 et de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C par rapport au niveau préindustriel, d’où l’urgence de faire du numérique un levier d’action environnementale positif.

« C’est dans cet esprit qu’a été créée la Fondation Sopra Steria – Institut de France il y a 21 ans, avec l’ambition de mettre les technologies du numérique au service de l’humain et de l’environnement. Les enjeux environnementaux nous concernent tous et le numérique a un double rôle à jouer : en faisant preuve de sobriété dans la conception des produits (green IT) d’une part et en facilitant le développement de solutions plus durables d’autre part, c’est-à-dire en mettant l’IT au service du green. Le Prix Entreprendre pour demain s’inscrit dans cette démarche », explique Catherine Royer, membre du Conseil d’administration de la Fondation, membre du Grand Jury du Prix et directrice du développement humain du vertical Défense & Sécurité chez Sopra Steria.

Impliquer la jeune génération

À travers sa Fondation, Sopra Steria s’est donnée une mission : « Ensemble, construire un avenir positif en mettant le digital au service de l’humain ». Une vision du futur qui nécessite d’impliquer l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème tech : les collaborateurs et les clients, mais aussi les startups et les universités. C’est pourquoi le Prix Entreprendre pour demain récompense deux catégories de projets : Étudiants et Jeunes entrepreneurs.

Cette année, la sélection s’est avérée particulièrement riche. Au total, l’édition 2022 a mobilisé une centaine d’équipes, vu près de 50 dossiers examinés par le jury de sélection, retenu six équipes finalistes et récompensé deux lauréats : Insecta dans la catégorie Étudiants et Osiris Agriculture pour les Jeunes entrepreneurs.

Récompenser l’esprit entrepreneurial

Parmi les critères de sélection, la pérennité du projet proposé est très importante car l’idée est d’accompagner les lauréats dans la durée. Autres points essentiels : la faisabilité technique, le business plan côté entrepreneur et le dispositif d’accompagnement dans les écoles, notamment l’accompagnement d’un professeur mentor, côté étudiant.

« L’esprit entrepreneurial est clé. L’idée est de sensibiliser les futurs ingénieurs au numérique durable. La ligne entre le monde universitaire et l’entrepreneuriat devient de plus en plus fine. C’est avant tout un état d’esprit. On sent aujourd’hui que les sujets liés à l’agriculture et à l’alimentation prennent plus de valeur, que les jeunes sont vraiment motivés et ont envie de changer de paradigme. C’est sans doute, au-delà de la qualité des dossiers, le petit truc en plus qui a fait basculer le choix en leur faveur. Sopra Steria recrute cette année près de 3 800 collaborateurs, dont 80 % de jeunes diplômés. A travers ce Prix de la Fondation, Sopra Steria affirme ses engagements environnementaux auprès des étudiants », poursuit Catherine Royer.

Témoignage de Diana Ortiz, cheffe de projet au sein d’Insecta «Insecta est née de la volonté de quatre étudiants de l’ECE Paris (École Centrale d’Électronique) de répondre à l’un des plus grands défis du XXIᵉ siècle : trouver une solution pérenne pour nourrir les 9 milliards d’individus en 2050 de façon responsable et circulaire. Insecta vise donc à optimiser, via la reconnaissance d’images et l’intelligence artificielle, la production de protéines à base d’insectes  – 100 fois moins émettrice de gaz à effet de serre que la filière viande – pour la nourriture animale dans un premier temps, au service des entreprises déjà productrices. En associant la reconnaissance visuelle et le deep learning, l’algorithme sera à même de définir la qualité de production des insectes, depuis l’état de larve jusqu’à l’âge adulte. Le Prix va nous donner un véritable coup de pouce pour gagner en visibilité et en crédibilité sur le marché de l’entomoculture, en pleine croissance. Par son accompagnement, la Fondation Sopra Steria-Institut de France va nous aider à mieux centrer notre idée pour permettre au projet de grandir. »

Servir l’intérêt général

Au-delà du soutien financier et de la visibilité que leur apporte le Prix Entreprendre pour demain, les lauréats bénéficient également de l’accompagnement de deux partenaires, Planetic Lab, incubateur solidaire, et Vianeo, spécialiste du développement des startups innovantes. Mais aussi et surtout des conseils d’expert des collaborateurs bénévoles de Sopra Steria et de la marraine de cette année, Inès Leonarduzzi, fondatrice et présidente de Digital For The Planet, auteure de « Réparer le futur, du numérique à l’écologie » et directrice générale de MTArt Agency.

« Notre rôle n’est pas d’être un incubateur, mais de détecter les talents et les projets à potentiel, de les aider dans l’amorçage, et de faire en sorte que ces projets puissent grandir. Nous leur mettons le pied à l’étrier en leur ouvrant les portes de notre réseau et en les accompagnant dans la durée. Nous nous inscrivons pleinement dans une optique d’intérêt général », complète Dominique Lambert, déléguée générale de la Fondation Sopra Steria-Institut de France.

3 questions à Henri Desesquelles, fondateur d’Osiris Agriculture

  • En quoi le projet d’Osiris Agriculture répond-il aux objectifs du Prix Entreprendre pour demain ?
    « Nous mettons la technologie au service de la transition agroécologique des agriculteurs en remplaçant les tâches manuelles d’irrigation par la robotique. À la clé : jusqu’à 30 % d’économies d’eau avec une efficacité au goutte à goutte. Le projet repose sur deux briques tech distinctes : le robot d’un côté, qui permet une irrigation très précise en se déplaçant de façon autonome via un GPS ; et les capteurs de l’autre, qui vont permettre de détecter la bonne dose d’eau à apporter au bon endroit. Cette première étape ouvre ensuite la porte à la fertilisation de précision afin de limiter l’utilisation de produits phytosanitaires. »
  • Comment est né ce projet ?
    « Fils d’agriculteur, je suis depuis le plus jeune âge sensibilisé aux problématiques liées à l’eau et aux sécheresses. Mon diplôme d’ingénieur en poche, je me suis naturellement posé la question de savoir comment utiliser la technologie pour y remédier. J’ai alors publié un post sur LinkedIn pour embarquer d’autres ingénieurs, également fils d’agriculteurs, dans le projet. Voilà comment Osiris Agriculture est née en mars 2021. »
  • Que va vous apporter ce Prix Entreprendre pour demain ?
    « Nous sommes notamment très heureux d’avoir pu amener le sujet de l’agriculture à Paris et chez Sopra Steria plus particulièrement. La dotation financière de 10 000 euros et l’accompagnement dont nous bénéficions constituent un accélérateur incroyable, d’un point de vue technique notamment, car nous pouvons nous appuyer sur les compétences en infrastructure, data et cybersécurité de Sopra Steria. D’un point de vue économique aussi, c’est un très bel accélérateur, le Groupe nous fait bénéficier de son expertise des business models dans le digital. C’est un positionnement idéal pour pérenniser le projet. »

Et après ?

On ne le répétera jamais assez : le Prix Entreprendre pour demain a vocation à accompagner les porteurs de projet dans la durée. C’est pourquoi la Fondation Sopra Steria-Institut de France travaille à la création d’une communauté d’entrepreneurs, réunissant toutes les personnes impliquées d’une manière ou d’une autre dans l’aventure : les lauréats des différentes éditions, les experts, les parrains-marraines… Objectif : constituer un lieu d’échanges entre acteurs de la tech pour construire ensemble un avenir plus durable.

Rendez-vous dès l’automne 2022 pour connaître le thème de la nouvelle édition du Prix Entreprendre pour demain. À suivre…

En savoir plus sur la Fondation Sopra Steria-Institut de France.

Partager sur :

J'aime

0

Publications connexes

Partagez votre engagement

Thématiques

► Engagements pour une économie, une finance et une industrie juste, innovante et responsable

Articles récents