Close

Se connecter

Vous n’avez pas de compte ? Contactez-nous !
Close

S'enregistrer

Close

Lost Password

Découvrez la Maison des parents de la Sauvegarde de Brest !

La Fondation de Generali The Human Safety Net soutient plusieurs lieux d’accueil destinés aux familles en difficulté. Parmi eux, la Maison des parents de La Sauvegarde de l’Enfance à Brest. Découvrez ce lieu à travers les témoignages de Stéphanie Guillemet, directrice adjointe de l’association, d’Anne-Sophie qui fréquente régulièrement ce lieu et de Xavier Bourhis, agent général de Generali, Parrain de la Maison

Stéphanie Guillemet, Directrice adjointe de l’association La Sauvegarde de Brest

« Nous intervenons en tant que facilitateurs et créateurs de liens. »

Implantée à Brest, depuis 2009, la Maison des parents est un espace d’accueil pour les parents et leurs enfants. Un lieu ressource ouvert à tous pour échanger sur la parentalité, être soutenu par des professionnels ou simplement passer un moment convivial.

« Notre public est principalement constitué de mamans qui veulent sociabiliser leur enfant, rencontrer d’autres parents, des familles qui peuvent être orientées par des profession­nels comme la PMI (service de Protection Maternelle et Infantile) ou de parents d’enfants plus âgés qui se posent des questions et souhaitent venir échanger entre pairs ou avec des professionnels… », explique Stéphanie Guillemet.

Nous sommes présents pour écouter, trouver des prétextes à la rencontre entre un parent et son enfant et entre pa­rents. Nous intervenons en tant que facilitateurs et créateurs de liens.

La Maison des parents propose des temps d’ateliers en petits groupes (activités manuelles, médiathèque, cuisine, couture…) et des temps d’écoute personnalisés pour discuter d’une problématique précise (sommeil, repas, séparation…).

En 2022, 250 familles ont franchi nos portes, rappelle Stéphanie. Avec Xavier Bourhis, parrain de l’association, la collaboration est fructueuse et enrichissante. Notre partenariat avec The Human Safety Net nous apporte bien plus qu’un soutien financier !  explique Stéphanie.

Grâce à The Human Safety Net, Stéphanie a ainsi pu rencontrer d’autres Maisons des parents partenaires, découvrir de nouvelles pratiques et développer son réseau. « Des échanges essentiels, alors que nous sommes toujours trop souvent face à l’urgence dans nos métiers », explique la directrice adjointe.

En 2023, la Maison des parents continuera de grandir en participant à de nombreux projets comme la création de la Cité Éducative du quartier Bellevue. Ce dispositif national permet de mobiliser tous les acteurs éducatifs d’un quartier (Éducation Nationale, associations, collectivités locales…) autour de projets innovants et structurants pour les enfants et les jeunes de 0 à 25 ans.


Xavier Bourhis, Agent général de Generali à Guipavas, Saint-Pol de Léon, Saint Martin des Champs et Lorient et Parrain de la Maison des parents de Brest

« Je suis un peu le phare The Human Safety Net à Brest », plaisante Xavier Bourhis.

Nommé plus jeune agent général Generali à 21 ans en 1994, il est aujourd’hui à la tête de 4 points de vente et de 25 collaborateurs en Bretagne. Engagé de longue date dans une démarche RSE, avec à la clé une certification ISO 26000 pour ses agences (référentiel international RSE élaboré par l’AFNOR), c’est naturellement qu’il a rejoint The Human Safety Net en 2018, en devenant parrain de la première Maison des parents, portée par l’association La Sauvegarde de Brest.

Malgré des modes de fonctionnement souvent différents entre le monde de l’entreprise et le milieu associatif, la confiance se noue très vite.

 Stéphanie nous apporte sa connaissance du terrain et des autres acteurs, nous lui amenons des outils de mesure d’impact des actions, une vision différente , explique l’agent très implanté dans le tissu économique régional.

Levée de fonds pour acheter des ordinateurs aux familles isolées pendant la crise Covid, course à pied pour financer l’achat de jouets, collecte de jouets à Noël… les actions s’enchaînent toute l’année.

Grâce à The Human Safety Net, Xavier a trouvé un moyen d’agir concrètement et d’exprimer ses valeurs. Il y trouve la force de frappe collective d’un groupe international au service d’actions sur les territoires. Une grande chaîne humaine qui multiplie ses capacités d’actions en mettant à sa disposition des moyens d’action financiers, des outils de communication et de collecte de fonds, un cadre pour aller plus loin.

Après cinq ans d’engagement, Xavier Bourhis est fier du travail accompli. « On a fait partie des pionniers » se souvient-il, « il a fallu écrire, imaginer, apprendre en marchant ». En regardant dans le rétroviseur, il réalise le chemin parcouru et vise déjà un nouvel objectif : continuer d’embarquer toujours plus de femmes et d’hommes dans l’aventure.


Anne-Sophie, bénéficiaire de la Maison des parents de Brest

Maman d’un petit garçon de 7 ans, Anne-Sophie a découvert la Maison des parents sur les conseils d’une puéricultrice. Depuis, elle s’y rend dès qu’elle le peut, en fonction des activités proposées. Le mercredi, avec son fils Noam qui adore y retrouver ses copains pour faire des jeux de construction. Le jeudi, seule, pour participer à l’atelier cuisine ou au temps « jeux de société » avec d’autres parents. Et parfois le samedi, avec son conjoint, en famille, pour le plaisir de partager un moment chaleureux. « Ce lieu unique est un rayon de soleil pour nous », assure-t-elle.

Ici je m’évade, je rencontre du monde, je découvre de nou­velles choses. C’est un véritable espace de détente qui me permet de souffler , explique Anne-Sophie.

À la Maison des parents, elle participe à des activités récréatives variées, à des moments de convivialité ou à des sorties, comme la jour­née passée au château de Trévarez l’hiver dernier, que son fils a particulièrement appréciée. Elle s’est aussi fait des amis, souvent d’autres mamans, qu’elle retrouve parfois à l’extérieur. La jeune femme sait surtout qu’elle peut compter sur les accueillants du lieu dès qu’elle a besoin de conseils pour son fils ou son quotidien.

 Ils sont formidables et toujours disponibles ! , s’enthousiasme-t-elle.  Ils nous écoutent, nous rassurent ou nous aident dans certaines démarches. C’est un vrai soutien ».

Pour Anne-Sophie, c’est évident, il faudrait plus d’endroits comme celui-ci, ouverts à tous les parents et tous les enfants, même au-delà de 6 ans. Et quand on lui demande de résumer en un mot l’esprit qui règne dans cette Maison, elle répond en souriant : « la bienveillance ».

Partager sur :

Partager sur :

J'aime

0

Publications connexes

Partagez votre engagement

Thématiques

► Engagements pour une économie, une finance et une industrie juste, innovante et responsable

À l'honneur

Articles récents