Close

Se connecter

Vous n’avez pas de compte ? Contactez-nous !
Close

S'enregistrer

Close

Lost Password

Elisabeth Moreno – Ministre de l’égalité femmes/hommes et de l’égalité des chances

Retranscription :

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui, c’est le lancement du nouveau Forum de l’Engagement, et je tiens à saluer cette très belle initiative.

Ce Forum va ouvrir je l’espère un nouvel espace d’échanges et de dialogue entre la société civile, les associations, les fondations, l’État, les collectivités locales, les universités et les entreprises.

L’ambition de ce Forum est de bâtir ensemble un Pacte de confiance entre toutes les composantes de notre société. Et il s’adressera tout particulièrement à notre jeunesse.

Les jeunes, avec qui j’échange énormément sont des fervents défenseurs à la fois de la cause de l’égalité, et aussi de la lutte contre toutes les formes de discriminations et de la transition écologique.

Ils sont aujourd’hui plus que jamais mobilisés pour construire un monde plus juste et plus solidaire et par conséquent ils attendent une transformation en profondeur des pratiques et de la culture de nos entreprises.

Les pouvoirs publics ne peuvent relever ce défi sans une mobilisation de toute notre société et sans un engagement résolu des acteurs économiques. Nous devons tous et toutes prendre notre part et les aider à bâtir une économie réellement inclusive.

Ce n’est pas uniquement un enjeu de justice sociale, c’est aussi un enjeu de performance, de capacité à innover et d’attractivité pour notre pays.

Le premier message que je voudrais adresser aux membres du Forum de l’Engagement c’est de vous emparer pleinement de la question de l’égalité économique entre les femmes et les hommes.

Le Gouvernement a oeuvré depuis 2017 à rendre concrète la promesse d’égalité dans le monde du travail. En France, à postes et compétences égales, l’écart salarial entre les femmes et les hommes s’élève à 9%.

80% des emplois à temps partiel, majoritairement subis, sont occupés par des femmes et les femmes touchent des retraites inférieures de 42% aux hommes.

Je vous le dis avec détermination : ces inégalités ne sont plus acceptables. Elle sont d’autant moins acceptables que les femmes ont été et sont encore en première ligne face à la crise. Rétablir l’égalité n’est pas leur accorder une faveur. Rétablir l’égalité n’est pas leur faire la charité. Rétablir l’égalité, c’est réparer une injustice.

L’index de l’égalité professionnelle a été créé à cet effet par le Gouvernement via la loi du 5 septembre 2018. Il concerne aujourd’hui toutes les entreprises d’au moins 50 salariés. Son obligation de transparence est aujourd’hui bien intégrée et a déjà porté ses fruits.

Les entreprises doivent se doter d’objectifs. Des objectifs mesurables puis mesurés. Car ce que l’on ne compte pas ne progresse pas et ne se transforme pas. Grâce à la loi visant à accélérer l’égalité économique et professionnelle portée par les députés Marie-Pierre Rixain et Christophe Castaner et adoptée en fin d’année dernière, nous allons un cran plus haut.

Cette loi vise à instaurer une représentation plus équilibrée dans les instances de direction des entreprises : 30% à horizon 5 ans et 40% à horizon 8 ans.

Les femmes auront autant de chances que les hommes de faire financer leur projet d’entreprise grâce à une meilleure représentation dans les comités d’investissement.

Elles seront également mieux représentées dans toutes les filières de l’enseignement supérieur grâce à la mise en oeuvre de mesures précises sur la représentation des 2 sexes. Et je pense en particulier aux études scientifiques, les fameuses STEM, dans lesquelles les jeunes femmes ne représentent aujourd’hui que 25% des étudiants.

Les femmes les plus fragiles seront également mieux accompagnées grâce à des places en crèche réservées et des dispositifs de formation facilités.

Enfin, il ne sera plus possible pour quiconque de préempter le fruit du travail d’une femme, grâce aux dispositions sur la pleine maitrise de leurs comptes bancaires qui complètent la loi de 1965 qui leur permettait d’avoir, enfin, un compte en banque en leur nom propre.

Pour livrer cette bataille, parce qu’il s’agit là bien d’une bataille, les entreprises constituent un formidable levier pour faire vivre l’espoir et l’engagement.

Et je me réjouis que nous démarrions cette année 2022 avec trois femmes d’exception à la tête de groupes du CAC40. Car je le dis et je le répète : si les discriminations et les inégalités sont genrées, le talent et l’ambition n’ont pas de genre !

Par ailleurs, j’appelle aussi de mes voeux une mobilisation sans précédent des entreprises pour venir à bout du fléau des violences faites aux femmes. Dès ma prise de fonction, j’ai fait appel aux entreprises pour relayer et faire connaitre les dispositifs d’accompagnement des femmes qui sont victimes de violences dans notre pays. Chaque fois, elles ont répondu présentes. Les entreprises doivent veiller à la sécurité et au bien-être de leurs salariées. C’est un pré-requis indispensable et j’en profite pour saluer d’ailleurs celles qui s’engagent dans la lutte contre le sexisme ordinaire.

En moins de 2 ans, plus de 150 entreprises se sont regroupées autour de l’initiative STOP au sexisme en entreprise dont j’ai l’honneur d’être la marraine. Je veux les en remercier et appeler davantage d’entreprises, grandes et petites à les rejoindre.

Enfin, pour aller encore plus loin dans le combat pour l’égalité, les dirigeants font désormais de la diversité et de l’inclusion une priorité stratégique, et c’est une excellente nouvelle. La question que les responsables d’entreprises se posent avec leurs DRH c’est comment s’améliorer pour mieux détecter et mieux gérer les talents et les compétences tout au long de la carrière ?

Car c’est bien de compétences qu’il s’agit : savoir les détecter, les développer et les valoriser. En un mot : savoir les reconnaitre.

Il n’y a que des avantages à répondre à cette question : amélioration de la marque employeur, attraction et rétention des talents, compréhension des besoins du marché et capacité à appréhender un monde multiculturel et de plus en plus ouvert.

C’est pour cette raison que j’ai souhaité les outiller et les accompagner pour mieux mesurer la diversité des origines sociales, géographiques et culturelles de leurs salariés. Grâce à l’Index Diversité et Inclusion qui a été adapté également aux employeurs du secteur public très récemment.

C’est aussi pour cette raison que j’ai renforcé nos outils de lutte contre les discriminations dans le domaine de l’emploi.

Là encore, je veux parler de solutions très concrètes. A la suite de l’engagement pris par le Président de la République, le Gouvernement a créé une plateforme de lutte contre les discriminations qui a été confiée au Défenseur des droits.

Cette plateforme vise à faciliter l’accès au droit pour toutes les personnes témoins ou victimes d’une discrimination.

L’an dernier, j’ai aussi lancé une grande consultation citoyenne sur toutes les discriminations.

Elle a permis à nos concitoyens, aux associations et aux entreprises de s’exprimer pour la 1ère fois sur le sujet et de partager leurs idées et bonnes pratiques.

Mesdames et Messieurs pour conclure, dans l’édification de ce monde post-covid qui s’offre à nous, les entreprises ne sont pas un problème mais plutôt une grande solution.

Parce qu’elles sont un reflet brut de notre société, parce qu’elles sont au coeur de toutes les évolutions du monde, c’est pour les entreprises à la fois une lourde responsabilité, mais aussi une immense chance de pouvoir contribuer à l’édification d’une société plus juste, plus inclusive et plus égalitaire.

Demain se construit dès aujourd’hui. Cette transformation a d’ores et déjà commencé. Alors merci infiniment aux membres du Forum de l’Engagement de jouer ce rôle de laboratoire d’idées. Je vous souhaite à toutes et à tous des échanges très fructueux et de garder toujours à l’esprit que la confiance repose avant tout sur des actions et des résultats.

J’espère vous retrouver en fin d’année pour le Sommet de l’Engagement. Je vous remercie.

Partager sur :

J'aime

0

Publications connexes

Partagez votre engagement

Thématiques

► Engagements pour une économie, une finance et une industrie juste, innovante et responsable

Articles récents