Close

Se connecter

Vous n’avez pas de compte ? Contactez-nous !
Close

S'enregistrer

Close

Lost Password

Intro – Agir dans nos territoires

L’urgence d’aménager les territoires de demain pour notre résilience s’est trouvée exacerbée par la crise sanitaire et la menace de crises climatiques futures. L’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie les nomme « territoires inclusifs », dont l’enjeu est de concilier transition écologique et cohésion sociale, avec un objectif clair : garantir un cadre de vie de qualité à tous leurs résidents.

A cet enjeu des territoires inclusifs s’est naturellement rattaché celui des villes durables, véritables moteurs économiques face à une urbanisation exponentielle à toutes les échelles. Tandis que plus de 55% de la population mondiale est urbaine, ce taux grimpe à près de 75% dans l’Union Européenne. La France connaît la même dynamique de territoires fortement urbanisés où neuf habitants sur dix vivent désormais dans l’aire d’attraction d’une ville. Mais cette tendance apporte son lot de problématiques liées au développement durable : renforcement d’inégalités et d’exclusion socio-spatiale, délitement du lien social, augmentation des déchets et de la consommation d’énergies fossiles (consommées à près de 50% à l’échelle mondiale par les agglomérations selon l’ADEME), pollution de l’air… Ainsi, face à ce double enjeu social et environnemental, quels sont les nouveaux défis pour les territoires ?

De son côté, la France a incontestablement amorcé cette mutation vers des territoires plus justes et responsables. Construire des villes plus vertes est véritablement à l’ordre du jour depuis le Grenelle de l’environnement d’où sont nées les démarches Ecoquartier et EcoCité, tandis que les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville, territoires aux fragilités socio-économiques, mobilisent activement les politiques publiques. Plus récemment, la feuille de route Villes Durables de février 2020 pour bâtir la ville « sobre, solidaire et résiliente » a réellement incorporé les préoccupations sociales aux enjeux de la transition écologique. Tous ces dispositifs et services urbains ont toujours reposé sur la collaboration avec des acteurs publics comme privés. Ces derniers participent activement à l’aménagement du territoire, notamment le secteur de la mobilité et du bâtiment appelés entre autres à instaurer des modes de transports plus verts pour répondre à la densification des échanges, des logements sociaux ou encore des bâtiments avec une meilleure performance énergétique. Comment les entreprises de ces deux secteurs d’activité en particulier peuvent-elles donc concrètement catalyser cette transformation inclusive et durable du paysage urbain ?

Il est enfin particulièrement intéressant de se concentrer sur les entreprises de l’économie sociale et solidaire, qui représentent un levier formidable pour le développement de territoires inclusifs et le soutien aux territoires fragiles : comment ancrer l’ESS à l’échelle territoriale et quels bénéfices en tirer ? 

Partager sur :

J'aime

0

Publications connexes

Partagez votre engagement

Thématiques

► Engagements pour une économie, une finance et une industrie juste, innovante et responsable

Articles récents