Close

Se connecter

Vous n’avez pas de compte ? Contactez-nous !
Close

S'enregistrer

Close

Lost Password

Responsabilité Sociétale des Entreprises du Médicament

Les médicaments contribuent à préserver et rétablir ce que l’homme a de plus précieux : sa santé et sa qualité de vie.
Conscient de ce rôle fondamental et des attentes de la société, le Leem a mis en place une démarche sectorielle de responsabilité sociétale dès 2005.

La mission première des Entreprises du médicament est de développer et de mettre à disposition des médicaments et des vaccins afin de lutter contre la maladie pour les générations actuelles et futures.

La démarche de responsabilité sociétale engagée par le Leem depuis 2005 a conduit à une conception élargie de cette mission : œuvrer pour un monde en meilleure santé, plus équitable et plus durable.

PACTES : Les Entreprises du Médicament s’engagent autour de six axes

Le plan d’engagement sociétal du Leem s’articule autour de six axes, que l’on peut résumer dans l’intitulé PACTES :

–    PATIENTS : renforcer la prise en compte des patients
–    APPROVISIONNEMENT : poursuivre la sécurisation de l’approvisionnement en médicaments
–    COLLECTIF : contribuer à la construction d’une société inclusive
–    TRANSPARENCE : renforcer la transparence des liens et des financements
–    ENVIRONNEMENT : répondre à l’urgence du réchauffement climatique et protéger l’environnement
–    STRATEGIE : faire de la RSE un pilier de la stratégie de l’entreprise.

Derrière chacun de ces axes, des engagements, des objectifs et des actions concrètes sont proposés pour atteindre un plus haut niveau de maturité sociétale à l’échelle du secteur.

Axe 1 | Renforcer la prise en compte des attentes des patients
•    Engagement 1 | Renforcer la prise en compte des attentes des patients dans les activités de l’entreprise
•    Engagement 2 | Renforcer l’implication des patients dans la recherche
•    Engagement 3 | Participer à l’amélioration des parcours de soins afin de favoriser l’autonomie des patients

Axe 2 | Poursuivre la sécurisation de l’approvisionnement en médicaments
•    Engagement 1 | Diminuer les ruptures de stocks en médicaments essentiels
•    Engagement 2 | Améliorer l’information en situation de tension d’approvisionnement

Axe 3 | Contribuer à la construction d’une société inclusive
•    Engagement 1 | Renforcer la diversité dans le recrutement
•    Engagement 2 | Soutenir les aidants et les personnes impactées par leur état de santé afin de les maintenir en emploi
•    Engagement 3 | Accélérer la politique d’égalité femme/homme

Axe 4 | Faire de la RSE un pilier de la stratégie de l’entreprise
•    Engagement 1 | Mettre en place une gouvernance qui permette d’intégrer la RSE dans la stratégie de l’entreprise
•    Engagement 2 | Former l’ensemble des collaborateurs aux enjeux de la RSE

Axe 5 | Renforcer la contribution du secteur à la protection de l’environnement
•    Engagement 1 | Être un contributeur actif aux objectifs sur le climat des Accords de Paris
•    Engagement 2 | Améliorer l’empreinte environnementale des déchets d’emballages
•    Engagement 3 | Agir pour la préservation de la biodiversité
•    Engagement 4 | Être acteur de la santé environnementale

Axe 6 | Renforcer la transparence des liens et des financements
•    Engagement 1 | Assurer une information adaptée et transparente sur les relations des entreprises du médicament avec les professionnels de santé et les patients
•    Engagement 2 | Informer sur les aides publiques et investissements en matière de recherche et de développement
 

Mesurer, Partager, Progresser

Pour accompagner les entreprises du médicament dans la mise en œuvre de ce plan d’engagement sociétal, un guide a été mis à leur disposition.
Son objectif : définir les actions et étapes clés permettant aux entreprises, quelles que soient leur taille et leurs spécificités, de progresser vers les objectifs déterminés dans PACTES.
Une plateforme commune a été déployée afin de partager, collecter, analyser et valoriser les données RSE des entreprises volontaires.
Dans un souci de transparence, ces actions seront évaluées annuellement par une agence de notation externe.

LES GRANDES ETAPES DE LA RSE AU LEEM

•    En 2006, les Entreprises du Médicament ont engagé et formalisé un dialogue actif avec leurs parties prenantes (associations de patients, de solidarité, ONGs, experts …), dans le cadre d’un Comité de parties prenantes, le Coppem.
Cette démarche, inédite pour un collectif d’entreprises, a créé un cadre global aux échanges du secteur, animés par un médiateur externe.
Elle a permis au Leem de mieux identifier et répondre aux aspirations, critiques et thèmes émergents de la société afin d’intégrer à la stratégie du secteur les problématiques sociétales.
10 ans après sa création, le Leem a souhaité faire évoluer les modalités du dialogue avec ses parties prenantes, pour lui donner une résonnance plus importante.
•    En 2009, le Leem a signé avec les Ministères de l’Ecologie et de la Santé, une « Convention de progrès du secteur du médicament dans le cadre du Grenelle de l’environnement pour la période 2009-2011 ».
Cette Convention avait pour objectif de tracer une feuille de route pour engager tout le secteur dans une démarche proactive en matière d’environnement.
À son échéance, fin 2011, Les Entreprises du Médicament ont souhaité poursuivre et renforcer leurs engagements, en signant une nouvelle Convention d’engagements volontaires pour la période 2012-2014, autour de 5 programmes assortis d’objectifs chiffrés et d’indicateurs précis.
•    Pour répondre à ces enjeux, le Leem s’était doté d’une « Commission RSE » qui rassemblait les personnes en charge de la RSE dans les entreprises adhérentes.
Les travaux menés par ce comité sont restitués au Conseil d’administration et à l’Assemblée générale, inscrivant ainsi la RSE dans la gouvernance de l’organisation professionnelle.
Des groupes de travail sont régulièrement réunis pour faire avancer concrètement la démarche sectorielle et dynamiser les démarches RSE de chaque entreprise, grâce à la production d’outils notamment.

•    Depuis 2019, ce sont la Commission Responsabilité et réputation et un comité dédié à la contribution sociétale, qui pilotent la démarche RSE du secteur.
•    A partir de 2010, un rapport RSE annuel public est réalisé chaque année, jusqu’en 2016, pour afficher les progrès et avancées du secteur
•    En 2017, le Leem a commencé une analyse de matérialité
 : en interrogeant ses parties prenantes sur leurs attentes en matière de RSE vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique, le Leem a pu identifier les enjeux principaux auxquels le secteur se doit de répondre et d’agir.
Parmi ces enjeux, un comité d’experts a sélectionné les actions prioritaires pour le secteur et un baromètre d’image réalisé par l’institut IPSOS chaque année pour le Leem a permis de les confronter aux préoccupations des Français et de confirmer les engagements du secteur.
•    En décembre 2021, le Leem dévoile PACTES, le plan d’engagement sociétal du secteur pharmaceutique.
Ce plan s’inscrit dans la durée et sur la base du volontariat des entreprises.

VIDÉOS – LA PHARMA ENGAGÉE – 2 DÉCEMBRE 2021

Introduction :

Intervention de Patrice Carayon :

Accompagner les aidants :

One Health :

Inclusion des jeunes :

Partager sur :

J'aime

0

Publications connexes

Partagez votre engagement

Thématiques

► Engagements pour une économie, une finance et une industrie juste, innovante et responsable

Articles récents