Close

Se connecter

Vous n’avez pas de compte ? Contactez-nous !
Close

S'enregistrer

Close

Lost Password

Edito de François ASSELIN – Président de la CPME

En réponse à la crise sanitaire et économique liée à la pandémie, le plan de relance du gouvernement a accompagné financièrement les entreprises dans leurs projets en faveur de la transition écologique.

Simples et répondant aux besoins très concrets des TPE-PME, ces dispositifs pilotés par l’ADEME ont permis de financer études et investissements soutenant ainsi leurs démarches durables. Si l’on peut saluer l’approche pragmatique retenue pour le plan de relance, on peut regretter en revanche le caractère très contraignant des mesures imposées aux entreprises par la loi Climat et Résilience.

Pour autant, la CPME s’est attachée à être un interlocuteur constructif et exigeant des pouvoirs publics, pour que les TPE-PME, acteurs engagés de la nécessaire transition écologique, soient accompagnées.

Force de proposition, la Confédération a engagé des travaux pour identifier les indicateurs ESG les plus appropriés en matière de publication d’informations extra-financières, pour guider les PME qui seront impactées par les évolutions de la réglementation européenne.

Montrer le chemin, c’est le rôle que la CPME a souhaité remplir auprès des dirigeants de PME, grâce à la reconnaissance « Partenaire engagé pour la nature » que lui a décerné l’Office Français de la biodiversité fin 2021.

La CPME est toujours présente lors des grandes échéances démocratiques que vit notre pays.
Accélérer et faciliter la transition écologique et la RSE constitue un axe majeur des propositions que la Confédération portera au cours de ce nouveau quinquennat. Nous porterons ces propositions avec enthousiasme au Forum de l’Engagement.

François Asselin – Président de la CPME

Partager sur :

J'aime

0

Publications connexes

Partagez votre engagement

Thématiques

► Engagements pour une économie, une finance et une industrie juste, innovante et responsable

Articles récents