Close

Se connecter

Vous n’avez pas de compte ? Contactez-nous !
Close

S'enregistrer

Close

Lost Password

Labels RSE

Diversité


Créé en 2008 comme propriété de l’Etat sur l’initiative de l’Association Nationale des Directeurs Ressources Humaines, le label Diversité vise à promouvoir la diversité et l’égalité des chances dans le secteur public et privé. Il s’affiche en complémentarité avec le label Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes, dont l’alliance garantit un processus de labellisation facilité depuis décembre 2015. 

Qui peut être certifié et pour quel engagement RSE ?

Ce label au spectre très large certifie les organismes du secteur public (collectivités territoriales, ministères, établissements publics à caractère industriel et commercial…) comme privé (entreprises principalement) quelque soit leur taille ou leur activité.

Il récompense les entités dont le management, la gestion des ressources humaines ne provoque aucune discrimination que ce soit dans la phase de recrutement, d’intégration ou de déroulement de carrière des salariés, mais également dans le cadre des relations avec leurs autres parties prenantes (fournisseurs, clients et partenaires sociaux).

Ressources humaines : fonction qui a pour mission de garantir que l’organisme dispose d’un personnel performant et épanoui, nécessaire à son fonctionnement. Elle opère quatre grands types de tâches : le recrutement, la rémunération, l’amélioration des conditions de travail, et la gestion prévisionnelle du personnel.

Critères et procédure de certification

Après le dépôt du dossier de candidature, AFNOR Certification l’étudie et missionne un ou plusieurs évaluateurs spécialisés. Ces derniers sont chargés de se rendre au sein de l’organisme pour évaluer ses pratiques, ce qui donne lieu à un rapport d’évaluation analysé ensuite par une Commission Nationale de la Diversité (où siègent les partenaires sociaux, un collège d’experts et les représentants de l’État).

La décision d’attribution du label se fait en fonction de la conformité du rapport avec le cahier des charges du label, qui s’articule autour de six axes

  • Connaître ses risques en matière de discriminations ;
  • S’engager et mobiliser ses collaborateurs ;
  • Sensibiliser, communiquer et former ;
  • Dialoguer avec ses partenaires sociaux, fournisseurs et clients ;
  • Maîtriser ses processus de gestion des ressources humaines ;
  • S’assurer de l’efficacité de ses actions.

Ce cahier des charges est modulable en fonction de la taille et de la nature de l’organisme. Il se décline ainsi en 3 versions : organismes de moins de 50 collaborateurs, organismes de plus de 50 collaborateurs et la fonction publique.

Si la Commission établit la conformité, le label est attribué pour une durée de 4 ans, renouvelable, avec une évaluation intermédiaire au bout de deux ans. 

Egalité Professionnelle entre les femmes et les hommes


Créé en 2004, propriété d’Etat et piloté par le Service des Droits des Femmes et de l’Egalité, le label Egalité Professionnelle a pour objectif de favoriser  l’égalité et la mixité  entre les hommes et les femmes dans la sphère professionnelle, dans le secteur public comme privé. Il s’affiche en complémentarité avec le label Diversité, dont l’alliiance garantit un processus de labellisation facilité depuis décembre 2015. 

Qui peut être certifié et pour quel engagement RSE ?

Ce label au spectre très large certifie les organismes du secteur public (collectivités territoriales, ministères, établissements publics à caractère industriel et commercial…) comme privé (entreprises principalement) quelque soit leur taille ou leur activité.

Il récompense les entités dont le management, la gestion des ressources humaines garantit l’égalité et la mixité professionnelle que ce soit dans la phase de recrutement, d’intégration ou de déroulement de carrière des salariés.

Ressources humaines : fonction qui a pour mission de garantir que l’organisme dispose d’un personnel performant et épanoui, nécessaire à son fonctionnement. Elle opère quatre grands types de tâches : le recrutement, la rémunération, l’amélioration des conditions de travail, et la gestion prévisionnelle du personnel.

Critères et procédure de certification

Après le dépôt du dossier de candidature par l’organisme demandeur, AFNOR Certification l’étudie et missionne un évaluateur spécialisé en charge d’évaluer ses pratiques en se déplaçant sur site. Cela donne lieu à un rapport d’évaluation qui est ensuite analysé par une commission de labellisation (composée de représentants de l’État et de partenaires sociaux).

La décision d’attribution du label se fait en fonction de la conformité du rapport avec le cahier des charges du label, dont les 18 critères s’articulent autour de trois axes

  • Les actions menées dans l’entreprise en faveur de l’égalité professionnelle : information, sensibilisation, et accord d’égalité professionnelle ;
  • La gestion des ressources humaines et le management : conditions générales d’emploi et accès à la formation professionnelle continue ;
  • L’accompagnement de la parentalité dans le cadre professionnel : articulation de la vie privée et professionnelle.

Si la Commission établit la conformité, le label est attribué pour une durée de 4 ans, renouvelable, avec une évaluation intermédiaire au bout de deux ans.

Partager sur :

J'aime

0

Publications connexes

Partagez votre engagement

Thématiques

► Engagements pour une économie, une finance et une industrie juste, innovante et responsable

Articles récents